Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Pascale Baeriswyl sera la première femme à occuper cette fonction.

KEYSTONE/ANTHONY ANEX

(sda-ats)

Pascale Baeriswyl deviendra secrétaire d'Etat aux affaires étrangères le 1er décembre. Le Conseil fédéral a nommé vendredi cette Bâloise de 48 ans pour succéder à Yves Rossier. C'est la première fois qu'une femme occupera cette fonction.

Le nouveau bras droit de Didier Burkhalter est actuellement vice-directrice de la Direction du droit international public au Département des affaires étrangères (DFAE). Mme Baeriswyl ne faisait pas partie des papables souvent cités et sa nomination était inattendue jusqu'à des fuites dans la presse romande jeudi.

Selon le gouvernement, elle a été choisie pour ses capacités à renforcer la mise en oeuvre de la stratégie de politique étrangère 2016-2019. Elle dispose d'une vaste expérience dans les domaines prioritaires de cette stratégie, fait valoir le Conseil fédéral.

La Bâloise a étudié à Bâle, Genève et Paris le droit, l'histoire, la littérature française et la linguistique. Outre l'allemand, elle maîtrise le français, l'anglais et l'italien.

Déjà à Bruxelles

Au Département des affaires étrangères où elle est entrée en l'an 2000 après des activités de chercheuse au Fonds national et juge, elle a notamment été en charge des questions de sécurité et de politique extérieure à la Mission suisse à Bruxelles de 2005 à 2008 avant de diriger la section politique de la Mission suisse de l'ONU à New York jusqu'en 2013.

Elle est rentrée à Berne ensuite. La division qu'elle dirige actuellement s'occupe notamment du dossier de la restitution d'avoirs illicites et des traités internationaux. De par ses fonctions, Mme Baeriswyl détient le titre d'ambassadeur, mais elle n'a jamais dirigé d'ambassade.

Son expérience européenne lui servira. Pour la mise en oeuvre de l'initiative contre l'immigration de masse, la nouvelle secrétaire d'Etat devra toutefois collaborer avec le négociateur en chef avec l'UE Jacques de Watteville. Mme Baeriswyl devra préparer le terrain afin que le DFAE reprenne la main au départ à la retraite de M.de Watteville.

Yves Rossier à Moscou

Le Conseil fédéral avait préféré retirer le dossier européen à Yves Rossier. Après plus de quatre ans comme secrétaire d'Etat, le Fribourgeois est nommé pour le 1er décembre ambassadeur à Moscou.

Krystyna Marty Lang, jusqu'à récemment cheffe de mission à Pristina, devient secrétaire d'Etat aux affaires étrangères suppléante. Elle succède à Alexandre Fasel qui reprend la direction de l'ambassade de Suisse à Londres.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS