Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Malgré une hausse du nombre des accidents sur des passages pour piétons, le Conseil national ne pense pas que leur sécurisation doit être inscrite dans Via sicura. Il a refusé une proposition en ce sens. Plusieurs cantons ont cependant pris des mesures.

Selon Via sicura, le projet du Conseil fédéral visant à renforcer la sécurité routière, Confédération, cantons et communes doivent tenir compte de la sécurité routière lors de la construction et de l'exploitation de l'infrastructure routière. Matthias Aebischer (PS/BE) souhaitait que le texte précise, qu'ils doivent aussi veiller à ce que les passages cloutés respectent les normes de sécurité.

Mais le plénum a refusé lundi sa proposition par 98 voix contre 83. Cette idée part d'un bon sentiment, a reconnu Max Binder (UDC/ZH), mais elle ne dit rien de nouveau car le programme Via sicura demande déjà que les routes soient construites de manière sûre.

20'000 passages dangereux

La sécurisation des passages pour piétons va de soi, a affirmé la conseillère fédérale Doris Leuthard. L'ancrer dans la loi ne changerait rien dans les faits, mais permettrait de créer une certaine pression sur les propriétaires des routes. Le gouvernement n'y était donc pas opposé.

D'après le bureau de prévention des accidents (bpa), environ la moitié des 45'000 passages pour piétons ne respectent pas les normes de sécurité.

Sept morts

Sept personnes ont perdu la vie et plusieurs ont été blessées depuis novembre sur des passages protégés en Suisse. Le dernier en date remonte à samedi, lorsqu'une famille de quatre personnes a été renversée à Täuffelen (BE). Le père est décédé.

L'an dernier, vingt piétons ont perdu la vie sur des passages cloutés, selon l'Association transports et environnement.

La police zurichoise a annoncé lundi qu'elle allait renforcer sa surveillance aux abord des passages pour piétons et examiner les éclairages. Le Grand Conseil valaisan a donné son feu vert la semaine dernière à l'installation d'un éclairage spécial pour les passages cloutés.

ATS