Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Patrick Fischer: "nous avons trouvé un bon équilibre"

Au terme de la défaite contre la Russie (2-4) à la Deutschland-Cup, Patrick Fischer ne voulait pas trop insister sur la fatigue des joueurs. Le coach suisse ne pouvait toutefois pas l'esquiver.

"C'est une chose dont on ne voudrait jamais parler, mais la fatigue est tout de même un grand facteur qui nous a poussés à accumuler les pénalités, souligne le Zougois. La semaine a été très intense et de surcroît on a perdu Heldner avant la mi-match. Il a fallu tourner à cinq défenseurs seulement. Je n'ai pas pu aligner Fora et Marti par précaution parce qu'ils ont été touchés lors du match contre l'Allemagne."

"J'ai pu apprécier notre système qui marche bien quand on est frais. On réussit à mettre beaucoup de pression sur l'adversaire. A l'occasion des trois matches, on a montré un bon équilibre entre la défense et l'attaque. On est satisfait d'avoir produit ce jeu", précise le coach national.

Côté joueurs, la satisfaction l'emportait sur la déception de la défaite du jour. "C'était vraiment plaisant de pouvoir vivre une telle aventure, abondait Jason Fuchs, auteur de deux ou trois ouvertures qui ont amené le danger devant le but russe. Je crois qu'à 5 contre 5 on a montré que nous avions le niveau. En revanche, dans les situations spéciales, on a péché. Nous devions revenir à 3-3 quand nous avons pu pu évoluer en power-play en troisième période", relevait l'attaquant du HC Bienne, qui a disputé les trois parties dans la Ruhr. "En tout cas, je prends tous les détails entrevus à Krefeld pour le reste de la saison."

Le capitaine Noah Rod voulait aussi retirer le positif de cette semaine. "Le bilan est favorable. On a vu qu'une équipe jeune peut apporter quelque chose de dangereux sur la glace.". L'attaquant de Genève-Servette n'a pourtant pas pu soulever le trophée destiné à l'équipe victorieuse. "Nous avons été trop indisciplinés plutôt qu'émoussés contre les Russes. Les pénalités n'étaient pas toutes justifiées à mon goût mais ça fait partie du hockey. Les Russes ont été meilleurs en supériorité numérique, mais à 5 contre 5 nous n'avons jamais été ridicules", termine l'attaquant des Vernets. Comme tous ses coéquipiers, il se reposera dimanche après-midi et lundi avant de reprendre le Championnat mardi.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.