Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Pau Gasol a annoncé qu'il disputerait bien les Jeux olympiques de Rio (5-21 août). Le pivot de l'équipe d'Espagne avait un moment envisagé de ne pas y aller par "crainte" du virus Zika.

"Ma responsabilité était d'alerter les gens à propos de Zika parce que c'est un sérieux problème. Mais ma responsabilité c'est également d'être avec mon équipe nationale à Rio", a affirmé le joueur des Chicago Bulls dans une tribune publiée par le quotidien sportif espagnol Marca. "Je veux y aller, je veux être avec mon équipe, je veux participer à mes quatrièmes Jeux olympiques", a-t-il ajouté.

Gasol, qui était étudiant en médecine à l'université de Barcelone avant de devenir un joueur de basket professionnel, s'était interrogé sur la fiabilité des informations communiquées par le gouvernement brésilien à propos du virus qui s'est déclaré en Amérique latine en 2015. L'intérieur de 35 ans, médaillé d'argent aux Jeux de Pékin 2008 et de Londres 2012, a affirmé samedi qu'il y avait toujours de "l'incertitude" et de la "désinformation", mais que son "engagement auprès de (son) équipe est plus fort que (ses) craintes".

Pau Gasol avait annoncé il y a quelques semaines qu'il envisageait de congeler son sperme avant de se rendre au Brésil. Plusieurs athlètes ont déjà exprimé leur crainte et mis leur participation aux Jeux en question comme la joueuse de tennis américaine Serena Williams, tandis que le champion de golf britannique Rory McIlroy a d'ores et déjà annoncé qu'il ne se rendrait pas à Rio.

ATS