Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les oies sauvages vont être gazées autour de l'aéroport d'Amsterdam-Schiphol aux Pays-Bas pour lutter contre leur prolifération. Quelque 50'000 de ces oiseaux vivent à proximité du site, soit 14 fois plus qu'en 2005,

Le nombre de collisions avec des avions ne cesse d'augmenter, a assuré lundi le ministère néerlandais de l'Infrastructure et de l'Environnement. Ces derniers doivent alors atterrir d'urgence ou interrompre leur décollage.

Un "pacte" a été signé par le gouvernement, les autorités provinciales, des agriculteurs et des organisations de défense de l'environnement prévoyant une série de mesures pour lutter contre la multiplication de ces volatiles.

Aucun objectif chiffré n'est prescrit, mais l'accord indique la poursuite de la chasse des oies et la destruction d'oeufs dans un rayon de 10 kilomètres autour de l'aéroport.

ATS