Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Football - Il l'avoue sans détour: il a provoqué la défaite de l'équipe de Suisse vendredi soir à Swansea. "Mon expulsion a scellé l'issue de la rencontre", lance Reto Ziegler.
Avec une nuit de recul, le Vaudois trouvait incompréhensible la décision de l'arbitre néerlandais Kuipers. "Je ne touche pas Gunter. Je retire mon pied au dernier moment mais le Gallois joue parfaitement le coup, explique Ziegler. C'est la première fois que j'écope d'un carton rouge direct. Si l'arbitre me connaissait un petit peu, il aurait su que je n'étais pas un joueur 'dangereux'. Je suis devenu fou quand il a brandi le carton. Je lui ai dit de bien regarder les images à la télévision. Quant au juge de touche qui était à cinq mètres de l'action, il n'a pas bougé. Je l'ai regardé dans les yeux. Il était comme pétrifié !"
Au moment de regagner les vestiaires, Reto Ziegler a croisé l'entraîneur gallois Gary Speed. "Il m'a dit 'sorry', que jamais il n'y avait un carton rouge sur cette action. Ensuite, Behrami m'a dit que Bellamy avait trouvé cette décision absurde. Mais l'arbitre sentait qu'il venait de commettre une erreur en ne sifflant pas un penalty pour les Gallois pour une faute de Behrami sur Bale. Il a voulu sans doute se 'racheter'. J'espère maintenant que l'ASF va défendre mon cas devant l'UEFA. J'accepte bien sûr ma suspension pour le match de mardi contre le Monténégro. Mais je n'aimerais pas rater les premiers matches de la campagne pour la Coupe du monde 2014."
Même si la Suisse tanguait dangereusement en ce début de seconde période, Ziegler affirme que l'équipe aurait tenu le choc à onze contre onze. "On aurait pris un point. J'en suis sûr, lâche-t-il. C'est vrai, les Gallois ont pressé après le repos. Mais ils n'auraient pas tenu longtemps à ce rythme. A onze contre onze, ils ne furent pas très dangereux. Après en infériorité numérique, nous avons laissé des espaces. Et Gareth Bale s'est régalé."

ATS