Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le ministre jurassien Charles Juillard au premier plan, lors d'une de ses nombreuses rencontres avec Simonetta Sommaruga dans le cadre de la Question jurassienne (archives).

KEYSTONE/ANTHONY ANEX

(sda-ats)

Charles Juillard devient vice-président du PDC. Réunis samedi à Cham (ZG), les délégués du parti ont élu le ministre jurassien par acclamation. Il succède au Valaisan Yannick Buttet, qui s'est retiré en décembre dernier suite à une affaire de harcèlement sexuel.

Devant les délégués, Charles Juillard, 56 ans, a souligné la nécessité de relayer les aspirations romandes jusqu'à la tête du parti. Les démocrates-chrétiens romands n'ont pas été représentés au sein de la présidence du PDC durant les quatre derniers mois.

L'élection de Charles Juillard, ministre depuis 2006, à la vice-présidence a été saluée par un drapeau jurassien agité dans la salle par un délégué.

En proie à des accusations de harcèlement sexuel parues dans la presse et à une procédure pénale pour contrainte, Yannick Buttet a quitté la vice-présidence du PDC, puis le Conseil national en décembre dernier. Il avait en outre annoncé qu'il allait suivre un traitement médical pour maîtriser sa consommation d'alcool. Il a depuis repris ses fonctions de président de la commune de Collombey-Muraz.

Face aux délégués, le président du parti Gerhard Pfister a admis que le départ de Yannick Buttet, absent à Cham (ZG), l'a "beaucoup affecté". Malgré les "événements difficiles" qui ont entouré l'affaire, le conseiller national zougois a rappelé à l'assemblée que le Valaisan a présenté ses excuses au PDC, parti pour lequel il s'est engagé sans compter. Il l'en a remercié sous les applaudissements.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS