Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La course principale de la Patrouille des Glaciers (PDG) 2016 est annulée en raison du mauvais temps (visibilité difficile, chutes de neige).

Cette décision a été prise samedi matin après une séance de l'armée, organisatrice de l'événement.

La veille au soir, il avait déjà fallu reporter le départ de cette épreuve qui relie, pour le grand parcours, Verbier à Zermatt. "La course de ski-alpinisme de tous les superlatifs n'est pas à l'abri de tous les temps", a expliqué le commandant de la PDG Max Contesse.

La moitié des concurrents avait pu s'élancer normalement, dans de très bonnes conditions, en milieu de semaine. Mais il s'agissait des équipes les moins fortes. Les cracks étaient réunis dans le deuxième départ prévu en cette fin de semaine, et qui n'a donc pas pu avoir lieu. Une grande frustration pour les organisateurs et les participants concernés, qui seront néanmoins remboursés.

La Patrouille des Glaciers, événement phare du ski-alpinisme, conduit de Zermatt à Verbier, en passant par Arolla. Il s'agit d'un véritable tour de force pour les équipes participantes. La compétition a lieu tous les deux ans (années paires).

Le grand parcours, sur 53 km, présente une dénivellation de près de 4000 m, avec des passages jusqu'à 3600 m d'altitude. Le petit parcours s'arrête à Arolla, après 26 km.

L'épreuve devait réunir au total quelque 5000 participants, pour ces courses qui se disputent par équipes de trois patrouilleurs.

ATS