Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'attaque de cette plantation illégale de chanvre en février 2015 à Altstätten (SG) avait fait deux blessés graves. La peine du principal agresseur a été aggravée en deuxième instance.

Police cantonale SG

(sda-ats)

L'homme qui a tiré sur deux surveillants d'une plantation illégale de chanvre en 2015 à Altstätten (SG) a été condamné mardi à douze ans de prison. En première instance, il avait écopé de dix ans et demi de réclusion.

Le tribunal cantonal de St-Gall a reconnu l'homme coupable de tentatives de meurtre. Le prévenu, un Suisse de 42 ans, voit sa peine assortie d'une thérapie ambulatoire et d'une amende de 400 francs.

Le quadragénaire avait fait recours contre sa condamnation de première instance à suivre une thérapie stationnaire. Il a obtenu gain de cause sur ce point, mais sa peine de prison a été aggravée. Les juges ont été plus sévères que le Ministère public qui a requis une peine de onze ans de réclusion.

Dommages-intérêts

Le prévenu doit aussi verser des dommages-intérêts d'un montant de 85'500 au surveillant grièvement blessé. Les dommages-intérêts pour le deuxième surveillant, blessé moins grièvement, se montent à 28'500 francs. Le jugement n'est pas encore entré en force. Les avocats des deux surveillants avaient demandé des dommages-intérêts de 175'000 et 60'000 francs.

En février 2015, six hommes de la région zurichoise avaient attaqué une plantation de chanvre dans un bâtiment industriel à Altstätten. Le principal accusé était armé d'un fusil à pompe et avait pris avec lui des balles en caoutchouc et des balles réelles.

Erreur de munitions

Il a déclaré au tribunal qu'il s'était trompé de munitions. Il pensait avoir chargé l'arme avec des balles en caoutchouc. Dans la nuit, il aurait par erreur utilisé des balles réelles à la place. Il a affirmé n'avoir jamais voulu tuer les surveillants et qu'il regrette d'avoir blessé les deux victimes.

Déjà condamné pour d'autres affaires, le prévenu est en détention. En 1997, il avait participé au braquage de la poste du Fraumünster à Zurich au cours duquel cinq hommes s'étaient emparés de 53 millions de francs.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS