Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Tribunal fédéral (TF) a confirmé la peine de cinq mois de prison ferme contre un homme reconnu coupable de discrimination raciale. Il avait publié entre 2010 et 2013 une cinquantaine d'articles à caractère antisémite et négationniste sur Internet.

Sommé à plusieurs reprises par la justice de retirer les articles litigieux, le quinquagénaire ne s'était pas exécuté. Condamné en 2013 en deuxième instance à Genève à cinq mois de prison ferme et 15 jours-amende à 10 francs, il avait fait recours.

Selon le jugement du TF publié mardi, l'homme n'a démontré aucune volonté de cesser ses agissements. On ne peut donc que constater qu'une peine pécuniaire simple n'aura aucun effet dissuasif sur le recourant, estiment les juges de Mont-Repos.

Le recourant a été condamné pour discrimination raciale au sens de l'article 261 bis du Code pénal, "car il a remis en cause l'importance de l'Holocauste, voire même des pans entiers de son existence et notamment l'existence et l'utilisation des chambres à gaz pour exterminer de manière volontaire et planifiée le plus de juifs possible", poursuit le TF.

L'homme avait également été reconnu coupable de calomnie, d'empêchement d'accomplir un acte officiel et d'insoumission à une décision d'autorité. Il avait notamment traité la Cicad (Coordination intercommunautaire contre l'antisémitisme et la diffamation) d'"organisation crapuleuse". (arrêt 6B_1100/2014 du 14 octobre 2015)

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS