Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'incendiaire n'avait pas aimé sa confession. Il a bouté le feu à la cathédrale de St-Gall à deux reprises en une seule journée (image symbolique).

KEYSTONE/ALESSANDRO DELLA BELLA

(sda-ats)

Un Suisse de 51 ans a été condamné mardi à 15 mois de prison et à suivre une thérapie pour avoir intentionnellement mis le feu deux fois à un confessionnal dans la cathédrale de St-Gall. Il n'était pas satisfait de la manière dont sa confession s'était déroulée.

Le prévenu a admis qu'il était responsable des deux incendies, qui remontent à en juin 2016, mais qu'il ne se souvenait de rien. Le procès s'est déroulé mardi devant le tribunal de district de St-Gall selon une procédure accélérée.

Les faits remontent au 21 juin 2016. A quelques heures d'intervalle, le prévenu a déposé des bougies dans un confessionnal de la cathédrale de St-Gall. La première fois, des touristes ont pu éteindre les flammes avec de l'eau bénite. La deuxième fois, le sacristain a remarqué la bougie avant qu'un incendie se déclare.

Le procureur et la défense se sont mis d'accord pour une peine de 15 mois de prison et une amende de 300 francs, le tout assorti d'une thérapie.

Le prévenu se trouve depuis le mois de novembre dans un centre de réhabilitation. Un rapport psychiatrique a mis en évidence une forte dépendance à l'alcool et des problèmes psychiques complexes. Sans une cure de désintoxication, le prévenu risque de récidiver.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS