Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Trois Serbes, payés par un paysan appenzellois pour tabasser un agriculteur voisin en juin 2009 à Rehetobel (AR), ont vu leurs peines alourdies à l'issue du procès en appel. Le principal accusé écope de quatre ans de prison ferme, contre 22 mois dont 12 avec sursis en première instance.

Les juges de la Cour suprême des Rhodes-extérieures ont confirmé qu'il s'agissait de lésion corporelle simple mais ont également reconnu les prévenus coupables d'attaque. Le procureur, qui avait fait appel, demandait une condamnation pour lésions corporelles graves.

Le principal accusé, âgé de 43 ans, écope de la plus lourde peine. Il avait déjà passé 10 ans en détention pour d'autres délits. Son complice de 32 ans, encore jamais condamné, écope d'une peine de 36 mois de prison avec sursis partiel, contre 15 mois lors du premier procès.

Lésions cérébrales

Le troisième Serbe, âgé de 44 ans, qui faisait le guet pendant l'attaque, voit sa peine passer de 14 à 18 mois de détention avec sursis. Le premier procès avait eu lieu en mars 2011.

Le paysan appenzellois avait engagé les trois Serbes grâce à des intermédiaires. La victime, âgée alors de 34 ans, avait eu une lésion cérébrale, le nez cassé, la main brisée et des contusions sur tout le corps. L'agriculteur était resté plusieurs jours aux soins intensifs et il a dû être opéré à plusieurs reprises.

ATS