Toute l'actu en bref

Le drame s'était produit à Täuffelen, au sud du lac de Bienne, le 17 décembre 2011.

SWISSTOPO

(sda-ats)

La Cour suprême du canton de Berne juge de manière différente que la première instance l'accident mortel causé par deux chauffards à Täuffelen (BE) en 2011. L'un des jeunes conducteurs a été acquitté de l'accusation de meurtre par dol éventuel.

La Cour s'est contentée jeudi de le condamner à une peine pécuniaire avec sursis pour deux graves infractions aux règles de la circulation. En première instance, en décembre 2015, le Tribunal régional de Bienne avait infligé sept ans d'emprisonnement à l'homme âgé de 24 ans aujourd'hui, le considérant comme complice.

L'autre accusé, 24 ans lui aussi, a eu moins de succès avec son recours: la Cour suprême l'a condamné à cinq ans de prison pour meurtre avec dol éventuel et autres délits. En première instance, il avait écopé de sept ans et demi.

La défense des deux hommes, des Suisses, avait demandé une nette réduction de la peine, respectivement l'acquittement.

Course-poursuite

Le 17 décembre 2011, âgés de 18 ans à l'époque, les deux amis et voisins roulaient de Hagneck en direction de Bienne. L'un au volant d'une voiture de petit gabarit, l'autre dans une BMW. Selon la première instance, ils se sont livrés à une course.

A Täuffelen, au sud du lac de Bienne, la BMW a dépassé l'autre voiture à 100 km/h, comme l'ont montré des analyses ultérieures. Le conducteur a perdu la maîtrise de sa voiture et a fauché une famille sur le trottoir. Le père est mort sur place, sa femme et son enfant ont été blessés.

Le responsable de l'accident a lui aussi été grièvement blessé, tandis que son collègue est resté indemne.

ATS

 Toute l'actu en bref