Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Nancy Pelosi, cheffe de file de la minorité démocrate à la Chambre américaine des représentants, a annoncé vendredi son intention de lancer une pétition pour réclamer un vote sur les impôts, que refuse la majorité républicaine. Le camp démocrate cherche ainsi à briser l'impasse avec les républicains sur les baisses d'impôts.

Ces dernières sont l'un des contentieux qui freinent les négociations entre les deux camps sur le budget.

Pour réussir ce pari risqué, les démocrates, minoritaires avec 192 sièges à la Chambre des représentants, devraient attirer avec eux 25 ou 26 élus républicains mais on voit mal autant de dissidents défier le président républicain de la Chambre John Boehner.

Le Sénat, où les démocrates sont majoritaires, a voté cet été en faveur d'une prolongation des baisses d'impôts décidées sous la présidence de George Bush, à l'exception de celles dont bénéficient les plus riches. John Boehner a refusé un vote sur cette mesure, jugée nuisible aux entreprises et à l'économie.

Coupes automatiques

Nancy Pelosi a déclaré qu'elle présenterait cette requête mardi, à moins que les républicains aient programmé entre-temps un vote.

Faute d'accord bipartisan sur le budget, l'ensemble des allègements fiscaux de l'ère Bush prendra fin début 2013 et à la même échéance, des coupes automatiques interviendront dans les dépenses publiques dans le cadre de l'accord sur le relèvement du plafond de la dette négocié à l'été 2011.

La coïncidence de ces deux événements - regroupés sous l'expression de "mur budgétaire" - pourrait priver l'économie américaine de 600 milliards de dollars et entraîner le pays dans la récession.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS