Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Pour la huitième fois, Nicole Büchler n'est pas parvenue à se qualifier pour la finale d'une grande compétition.

La Biennoise a échoué assez piteusement en qualifications du saut à la perche des Mondiaux à Pékin, en ne dépassant pas 4m45.

Büchler (31 ans) a effectué un de ses plus mauvais concours de la saison, elle qui a porté récemment son record national à 4m71. Après une entrée réussie au premier essai à 4m30, elle a dû s'y reprendre à trois fois pour franchir 4m45, avant de manquer nettement 4m55. A deux reprises, à cette hauteur, elle a couru tout droit sur le tapis avec sa perche, sans s'élever. "Mauvais timing", a-t-elle dit.

Pour le reste, la femme aux 11 titres nationaux tentait tant bien que mal d'analyser ce qui s'était passé. Elle s'estime en forme et avait abordé le concours dans de bonnes conditions. "Mais devoir m'y reprendre à trois fois à 4m45 m'a coûté de l'énergie", a-t-elle relevé. "Mentalement, je n'étais pas à la hauteur. J'avais des pensées négatives pendant la compétition."

Ainsi donc, pour la huitième fois en autant de compétitions, l'ancienne gymnaste échoue à atteindre une finale majeure (top 12). C'était déjà le cas deux fois aux Championnats d'Europe et aux JO, et désormais pour la quatrième fois aux Mondiaux. "Mais c'est la première fois, ici à Pékin, qu'on attendait vraiment quelque chose de moi et que j'avais de réelles chances de franchir le cap", relativise-t-elle. A son crédit, Nicole Büchler peut aussi faire valoir qu'à deux reprises, aux Mondiaux 2009 à Berlin et 2011 à Daegu, elle avait égalé son record de Suisse de l'époque en qualifications, ce qui n'avait cependant juste pas suffi. Cette fois, à Pékin, la hauteur de qualification était fixée à 4m60, bien en dessous de son record de Suisse. Finalement, quatorze finalistes ont été retenues, avec toutes 4m55. de quoi aviver les regrets. Büchler se classe 17e au final.

Une fois, aux Mondiaux 2010 à Doha, mais en salle, la Suissesse était parvenue à se hisser en finale. Pour l'instant, elle reste donc essentiellement une "athlète de meetings". Du reste, elle participera au Weltklasse dans dix jours.

La deuxième Suissesse, Angelica Moser, finit 25e avec une "petite" barre à 4m15. La championne d'Europe juniors (M20) est restée loin de son record (4m41) mais garde tout l'avenir devant elle.

ATS