Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Conséquence du ralentissement économique et d'un premier semestre difficile, Schaffner affiche des résultats en fort repli à l'issue de l'exercice 2011/12. Le bénéfice net du fabricant soleurois de composants électriques et électroniques a chuté en l'espace d'un an de près de 60% à 3,9 millions de francs.

Sur la période sous revue, clôturée fin septembre, le chiffre d'affaires s'est établi à 176,9 millions de francs, contre un montant retraité de 183,7 à 182,6 millions de francs sur l'exercice précédent, soit un recul de 3,1%. En monnaies locales, le tassement s'est inscrit à 4,7%, a indiqué jeudi le groupe établi à Luterbach (SO).

Conforme aux attentes, le repli des ventes reflète l'incertitude liée à la crise de la dette dans la zone euro ainsi que l'affaiblissement cyclique des marchés traditionnels que constituent les machines outils et la robotique. Schaffner a également souffert de l'effondrement de ses ventes dans les domaines des énergies renouvelables et des chemins de fer durant le premier trimestre.

Optimiste

La hausse du chiffre d'affaires reflète la reprise en septembre 2011 de l'entreprise américaine MTC Transformers - devenue depuis Schaffner MTC - laquelle a dégagé un chiffre d'affaires de 16,8 millions de francs, contre 1,2 million un an auparavant. Au niveau opérationnel, le résultat avant intérêts et impôts (EBIT) s'est lui aussi nettement contracté, soit de 44% à 7,2 millions de francs.

Evoquant l'exercice en cours, Schaffner se veut relativement optimiste. Le groupe soleurois table sur une amélioration des ventes et de l'EBIT au premier semestre. Pour autant toutefois que la situation conjoncturelle ne connaisse pas de détérioration et que les principales devises demeurent stables.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS