Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La police fédérale américaine a saisi lundi des documents dans les bureaux à New York de Michael Cohen, l'avocat personnel du président américain Donald Trump (archives).

KEYSTONE/AP/ANDREW HARNIK

(sda-ats)

Le FBI a perquisitionné lundi les bureaux à New York de Michael Cohen, l'avocat personnel du président américain et y a saisi des documents, a annoncé dans un communiqué l'avocat de M. Cohen. Donald Trump a estimé que l'opération était "une honte absolue".

Selon le Washington Post, Michael Cohen fait l'objet d'une enquête pour des soupçons de fraude bancaire et de violation des règles de la campagne électorale. Mais pour le président américain, les poursuites visant son avocat sont une "honte absolue" et "une attaque contre notre pays d'une certaine manière".

Il a dénoncé la "partialité inégalée" de l'équipe de Robert Mueller, le procureur spécial chargé de mener l'enquête sur les ingérences russes présumées dans la campagne électorale de 2016 et sur les soupçons de collusion entre Moscou et l'équipe de campagne de Donald Trump. A un journaliste qui lui demandait s'il comptait limoger Robert Mueller, il a répondu: "C'est une honte. Nous verrons bien ce qui arrivera."

Cette opération intervient "en partie à la demande" du procureur spécial Robert Mueller, avait indiqué peu avant l'avocat de Michael Cohen, Stephen Ryan. Ce dernier dénonçait une perquisition "complètement inappropriée et non nécessaire" qui a comme conséquence "la saisie inutile de communications confidentielles avocat-client" par la police fédérale.

De sources proches des forces de l'ordre, on indique qu'une autre perquisition a eu lieu au domicile de Michael Cohen.

Michael Cohen est également impliqué dans l'affaire entre le président américain et l'actrice pornographique Stormy Daniels, qui affirme avoir eu une relation sexuelle avec M. Trump. L'avocat a révélé avoir versé 130'000 dollars à l'actrice en 2016 dans le cadre d'un accord de confidentialité.

Contacté par l'AFP, les services du procureur Mueller ont refusé de commenter cette opération.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS