Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les bureaux de Credit Suisse à Milan ont été perquisitionnés par la police financière italienne le mois dernier. Le numéro deux bancaire helvétique a confirmé l'information après la publication d'informations de presse sur une enquête cherchant à déterminer si une filiale des Bermudes de la banque avait aidé de riches Italiens à cacher des fonds non déclarés.

L'opération fait suite à une série d'investigations contre les banques helvétiques, dont Credit Suisse, dans leurs relations avec des clients fortunés et des comptes offshore cachés.

"Nous pouvons confirmer que la Guardia di Finanza a procédé à des perquisitions dans nos locaux à Milan et que nous coopérons pleinement avec les autorités," a déclaré une porte-parole de Credit Suisse, se refusant à tout autre commentaire.

Fraude fiscale

Selon les médias italiens, les perquisitions sont liées à une enquête sur des allégations de fraude fiscale d'environ 1000 grandes fortunes italiennes pour quelque 8 milliards d'euros (9,6 milliards de francs).

Les perquisitions porteraient sur une filiale des Bermudes de la banque, Life and Pensions, qui aurait offert des produits d'assurance permettant aux clients fortunés de cacher leurs fonds à l'étranger. La police fiscale italienne a refusé de commenter ces informations.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS