Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Personne n'est en mesure de gagner, selon le vice-président syrien

Le vice-président syrien Farouk al-Chareh a affirmé au quotidien libanais pro-syrien "al-Akhbar" qu'aucun des belligérants n'était en mesure de l'emporter après 21 mois de violences en Syrie, selon les premiers extraits d'un entretien qui doit être publié lundi.

Appelant de ses voeux un accord historique entre les parties, il a estimé que "chaque jour qui passe éloigne un peu plus la solution, militairement et politiquement". "Nous devons défendre l'existence de la Syrie et pas mener une bataille pour un homme ou pour un régime", a-t-il ajouté. Il a été interviewé à Damas il y a deux jours selon le journal.

Des informations faisant état de sa défection en août avaient été démenties par le régime, mais selon des personnalités de l'opposition, l'homme, âgé de 73 ans, serait en résidence surveillée.

Réfugiés bombardés

Sur le terrain, l'aviation syrienne a bombardé dimanche pour la première fois le camp de réfugiés palestiniens de Yarmouk, dans le sud de Damas.

Selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), une ONG basée à Londres, au moins huit civils ont été tués dans ce raid, alors que des militants de l'opposition ont évoqué un bilan d'au moins 25 morts.

Les 500'000 Palestiniens de Syrie, restés longtemps en dehors des affrontements entre rebelles et forces pro-régime, sont entrés dans le conflit il y a douze jours malgré les appels du régime et d'organisations internationales à rester neutres.

L'aviation a également bombardé d'autres quartiers du sud de Damas. Sur le terrain, plus de 200 personnes auraient péri à travers le pays ce week-end, selon un bilan provisoire de l'OSDH, des chiffres non vérifiables.

Près de la Turquie

Le conflit continue également d'inquiéter Ankara. L'aviation gouvernementale syrienne a bombardé dimanche la ville d'Azaz, près de la frontière turque, provoquant la panique au sein d'un camp de réfugiés syriens situé en territoire turc. La plupart des bombes auraient atteint le centre de la ville, détruisant cinq maisons, selon un responsable turc.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.