Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La marche des affaires s'est améliorée en juillet dans l'industrie suisse de transformation, mais les entreprises craignent des tarifs d'approvisionnement en hausse. (archives)

KEYSTONE/URS FLUEELER

(sda-ats)

Pour les entreprises helvétiques, la marche des affaires a progressé en juillet. Toutefois, les perspectives se révèlent moins optimistes que lors du premier semestre, selon les résultats d'un sondage réalisé par le Centre d'études conjoncturelles (KOF) publié mardi.

L'économie suisse est au zénith, avec quelques nuages à l'horizon, résument les économistes. Quelques différences sont à noter selon les régions et les secteurs.

L'indicateur de la situation des affaires a ainsi progressé faiblement dans le Bassin lémanique, le Tessin, la région de Zurich et la Suisse orientale, alors que l'amélioration s'est avérée nettement plus forte dans le nord-ouest de la Suisse et sur le Plateau, précise le communiqué.

La marche des affaires s'est améliorée dans l'industrie de transformation, l'expansion pourrait toutefois ralentir dans les prochains mois. L'utilisation des capacités a légèrement reculé à 82,6%, un taux proche de la moyenne à long terme.

Si les entreprises se disent confiantes sur l'évolution à venir, l'optimisme est toutefois moins marqué que lors du premier semestre, relèvent les auteurs de l'étude. Elles craignent des tarifs d'approvisionnement en hausse, qui ne pourraient être répercutés que partiellement sur leurs prix de vente.

Dans la construction, la situation des affaires s'est améliorée dans le bâtiment, alors qu'elle s'est péjorée pour les bureaux d'études. Dans ces domaines, les entreprises s'attendent à une évolution stable au cours du prochain semestre.

L'hôtellerie profite depuis quatre trimestres d'une amélioration de la marche des affaires. Les revenus sont attendus en hausse dans les trois prochains moins.

Le commerce de détail remonte la pente

Le commerce de détail remonte doucement la pente, avec une situation des affaires améliorée par rapport à l'été dernier. La fréquentation de la clientèle a cessé de régresser et le volume des ventes s'est accru.

Dans le commerce de gros, la tendance est toujours en progression, les entreprises interrogées misant sur une nouvelle hausse de la demande et sur une augmentation moindre des prix d'achat.

Les prestataires de services financiers et d'assurance ont renoué avec une vision plus positive, après le fléchissement de la situation des affaires du mois précédent. Concernant l'évolution future des bénéfices, les instituts ne se montrent toutefois plus aussi optimistes qu'auparavant.

Pour l'année en cours, la majorité des établissements tablent sur une croissance du produit intérieur brut supérieure à 2%, avec notamment 2,2% pour Credit Suisse, 2,4% pour le Secrétariat à l'économie ou encore 2,3% pour Economiesuisse.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS