Toute l'actu en bref

Sans surprise, l'avocat bernois Peter Gilliéron a été élu pour un cinquième mandat à la présidence de l'Association suisse de football (ASF).

Sans opposant, le dirigeant de 64 ans a été reconduit par acclamations lors de l'assemblée générale à Ittigen (BE).

M. Gilliéron avait été porté pour la première fois à la présidence en 2009, opposé alors à l'ancien patron des CFF Benedikt Weibel. Au terme de son cinquième mandat, en 2019, il aura présidé l'ASF pendant dix ans, soit le plus long bail depuis l'ère du Valaisan Victor de Werra (1964 à 1975).

Depuis l'entrée en fonctions du Bernois, le football suisse traverse une très bonne période, aussi bien sportivement que financièrement. Les résultats convaincants de la relève et de l'équipe nationale ont permis de négocier les "meilleurs contrats de sponsoring" jamais signés. Et la sélection nationale de Vladimir Petkovic joue le plus souvent à guichets fermés.

L'équipe de Suisse féminine est pour sa part en constants progrès et s'est sensiblement rapprochée de l'élite mondiale. Elle a participé à sa première Coupe du monde en 2015 et s'apprête à disputer son premier Euro, cet été.

Les 100 délégués réunis à la Maison du sport à Ittigen ont par ailleurs élu à l'unanimité au comité central Bernhard Heusler (pour la Swiss Football League, aux côtés de Heinrich Schifferle), Philippe Hertig (1re Ligue, aux côtés de Romano Clavadetscher) et Peter Hofstetter (ligues amateurs, aux côtés de Dominique Blanc).

L'assemblée s'est déroulée en présence du conseiller fédéral Guy Parmelin et du président du Conseil national ainsi que de Swiss Olympic, Jürg Stahl.

ATS

 Toute l'actu en bref