Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Bâle - Le conseiller national radical de Bâle-Ville Peter Malama est candidat à la succession de Hans-Rudolf Merz au Conseil fédéral. Il l'a annoncé à Bâle. Il a le soutien des radicaux (PRD) et des libéraux (PLS), deux partis encore séparés à Bâle-Ville.
La candidature de Peter Malama, 49 ans, n'est pas une surprise. Le directeur de la Chambre de commerce de Bâle-Ville avait évoqué son intérêt pour le Conseil fédéral tout de suite après l'annonce de la démission de Hans-Rudolf Merz.
Peter Malama a le soutien unanime de la direction du PRD bâlois. "C'est un libéral pur sang qui a le profil idéal pour le Conseil fédéral car il est capable de nouer des alliances et construire des ponts", a déclaré Daniel Stolz, président du PRD de Bâle-Ville.
M. Malama, qui se considère comme un représentant d'une "Suisse moderne, urbaine et bourgeoise" est ainsi le deuxième candidat de Bâle-Ville après la ministre des finances Eva Herzog (PS) qui vise le siège de Moritz Leuenberger. Le demi-canton n'a eu jusqu'à présent que deux représentants au Conseil fédéral.
Peter Malama est entré au Conseil national en 2007. Il dirige la Chambre de commerce de Bâle-Ville depuis 2001. Père de trois enfants, sa langue maternelle est le français. Il a grandi dans une famille bilingue. Il est officier d'état-major à l'armée.
Le PLR Suisse se réjouit de la candidature du Bâlois. Il a démontré au Conseil national et à la Chambre de commerce "qu'il possède les aptitudes nécessaires pour un poste aussi exigeant", écrit le parti dans un communiqué.
Suite à l'annonce de M. Malama, dernier des grands papables du PLR, "nous n'attendons a priori plus de candidatures", a indiqué à l'ATS le chef de la communication du parti Noé Blancpain. Le délai pour le dépôt des candidatures courant jusqu'à samedi soir, "nous ne pouvons pas encore totalement en exclure d'autres".
Dans le cas contraire, ce sont cinq candidats (Karin Keller-Sutter, Johann Schneider-Ammann, Ignazio Cassis, Ruedi Noser et Peter Malama) que le groupe parlementaire libéral-radical fera passer sur le gril le 3 ou 4 septembre.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS