Toute l'actu en bref

Peter Sagan a toujours ses jambes de feu. Le Slovaque en a fait une démonstration lors de la 5e étape du Tour de Suisse Bex - Cevio. Il s'est imposé de manière impériale devant Michael Albasini.

Arrivé avec le peloton, l'Italien Damiano Caruso conserve son maillot jaune de leader avec 16'' d'avance sur le Néerlandais Steven Kruijswick.

Coincée entre deux rendez-vous avec la montagne, la plus longue étape de l'édition 2017 avec ses 222 km a pourtant été menée à un rythme d'enfer. Les coureurs sont arrivés avec plus de 20' d'avance sur l'horaire le plus rapide. La faute à un vent favorable dans la vallée du Rhône qui a poussé les coureurs en direction du Simplon.

La course a été longtemps ouverte par une échappée de six coureurs dont le meilleur, le Belge Jelle Wallays, était à plus de 22' du maillot jaune. Le peloton est passé à 5'50'' des six échappés au sommet du col du Simplon (2005 m/à 102 km de l'arrivée). Dans la descente, Miguel Lopez, le vainqueur du classement général l'an dernier, était victime d'une chute. Il est vrai que les routes du côté italien du col étaient vraiment dans un état précaire. Le Colombien de l'équipe Astana a quitté la course pour aller subir des examens à l'hôpital.

Les favoris se sont rapprochés à la faveur de la longue descente. L'Américain Benjamin King et Néerlandais Jesper Asselman ont fait de la résistance jusqu'à 5 km de la ligne, soit au terme d'une échappée de 137 km. La victoire s'est donc jouée au sprint avec un peloton de 95 coureurs. Sagan a rapidement mis un terme à tout suspense grâce à un démarrage phénoménal qui a laissé sur place l'Australien Michael Matthews. Le toujours étonnant Michael Albasini fut le seul à pouvoir sortir du peloton, mais à une distance respectable du double champion du monde slovaque.

Sagan (27 ans) a remporté sa quatorzième étape sur le Tour de Suisse, record absolu. Après un printemps en partie raté après sa deuxième place à Milan - San Remo, le Slovaque a donné des nouvelles rassurantes avant le Tour de France.

La sixième étape emmènera les coureurs de Locarno à La Punt sur 166 km. Il s'agira de l'étape-reine de cette édition avec les ascensions du col du San Bernardino (2012 m) et du col de l'Albula (2315 m) dont le sommet n'est éloigné que de neuf kilomètres - en descente - de l'arrivée.

ATS

 Toute l'actu en bref