Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Football - En match amical à Saint-Gall, un Brésil en demi-teinte a battu la Bosnie-Herzégovine 2-1. Un autogoal de Papac en fin de rencontre a donné la victoire aux Sud-Américains.
Dominateurs dès le coup d'envoi, les Brésiliens n'ont pas mis long avant d'ouvrir le score. Daniel Alves décalait l'autre latéral, Marcelo, dont la reprise trompait Begovic via le poteau (4e).
Les Bosniaques réagissaient sans tarder. S'appuyant sur Dzeko, ils jouaient chaque coup à fond. Ils égalisaient à la 13e sur un tir peu puissant d'Ibisevic, sur lequel Julio Cesar se trouait horriblement. Le gardien brésilien a sans doute été trompé par un faux rebond, mais un but pareil doit être évité à ce niveau.
Le Brésil attendait les vingt dernières minutes pour hausser le rythme. Mais il ne se montrait pas vraiment dangereux. En face, Dzeko se trouvait plusieurs fois en bonne position, mais l'attaquant de Manchester City n'arrivait pas à cadrer ses frappes.
Il fallait un coup du sort pour que les quintuples champions du monde inscrivent le numéro deux. Marcelo lançait Hulk côté gauche, et le violent centre du joueur de Porto était détourné dans son but par le malheureux Papac (91e).

ATS