Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Valiant a continué de progresser dans son activité principale, les hypothèques et crédits pour PME (archives).

KEYSTONE/PETER KLAUNZER

(sda-ats)

La banque Valiant a dégagé un bénéfice net en hausse de 1% lors des six premiers mois de 2017 en comparaison annuelle, à 52,2 millions de francs. Le groupe bancaire bernois, présent dans plusieurs cantons romands, se réjouit d'un "premier semestre positif".

Au niveau opérationnel, le résultat s'est en revanche replié de 11,4%, à 65,9 millions de francs, indique jeudi l'établissement dans un communiqué. Le produit d'exploitation a, lui, augmenté de 1%, à 188,45 millions.

"Nous avons non seulement augmenté notre rythme de croissance au premier semestre, mais sommes également parvenus à maintenir le résultat des opérations d’intérêts à un niveau comparable à celui de la même période de l’exercice précédent", se félicite le directeur général Markus Gygax, cité dans le communiqué.

Le résultat des opérations d'intérêts est resté à peu près constant, à 143,4 millions de francs (+0,1%). La marge d'intérêts, mise sous pression par les taux d'intérêt négatifs persistants, a, elle, légèrement baissé, de 1,12% à 1,10%. Le résultat des opérations d'intérêts est resté à peu près constant, à 143,4 millions (+0,1%).

Ouverture de nouvelles succursales

La banque a continué de progresser dans son activité principale, les hypothèques et crédits pour PME, souligne le communiqué. Les prêts ont enregistré une croissance de 1,4%, à 22,5 milliards de francs, dont 21 milliards d'hypothèques (+1,3%).

Pour l'exercice en cours, Valiant table toujours sur un bénéfice équivalent à celui de l'année précédente. La banque prévoit par ailleurs l'ouverture de deux nouvelles succursales par année.

Après Brugg (BE) en janvier, un nouvel établissement est déjà prévu à Morges à l'automne, ainsi qu'à Vevey et Nyon l'an prochain, dans le canton de Vaud où la banque est déjà présente. Ailleurs en Suisse romande, outre dans la partie francophone de Berne, le groupe compte déjà des établissements dans les cantons de Fribourg, du Jura et de Neuchâtel.

ATS