Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La séance a été calme lundi à la Bourse suisse, notamment en l'absence de la Bourse de Londres, fermée pour cause de jour férié (archives).

KEYSTONE/GAETAN BALLY

(sda-ats)

La Bourse suisse a connu une séance calme lundi. Après un début positif, le SMI a quelque peu accentué ses gains jusque dans l'après-midi, avant que les hésitations de Wall Street en début de séance ne lui fassent perdre un peu de son élan.

Le Swiss market Index (SMI) a terminé en hausse de 0,21% à 7977,77 points, avec un plus haut du jour à 7993,63 peu après 15h et un plus bas à 7958,12 à 17h. Le Swiss Leader Index (SLI) a gagné 0,25% à 1231,24 points et le Swiss Performance Index (SPI) 0,28% à 8591,16 points. Sur les trente blue chips, 23 ont progressé et sept dégraissé.

Les données macroéconomiques américaines joueront un rôle important en cours de la semaine, car les investisseurs sont à la recherche de tout signe qui pourrait permettre de conclure que la Réserve fédérale (Fed) augmentera (ou non) son taux directeur en juin. Pour cela, l'évolution du marché de l'emploi est très importante: mercredi, on connaîtra les chiffres de l'emploi privé ADP en avril et, vendredi les statistiques officielles de l'emploi pour le même mois.

Mais lundi, la séance a été calme, notamment en l'absence de la Bourse de Londres, fermée pour cause de jour férié. Dans l'ensemble, les variations sont restées contenues et les courtiers l'expliquent par le manque d'impulsion sur les marchés.

La situation changera ce mardi avec les chiffres trimestriels d'UBS, pour lesquels les investisseurs doivent s'attendre à un recul de bénéfice en raison d'un environnement très difficiles pour les banques lors des deux premiers mois de l'année. UBS a perdu 0,4%, CS 0,3% et Julius Baer 0,7%.

Rumeurs autour de Novartis

LafargeHolcim (-1,9%) a fini lanterne rouge, sans information spécifique. Swisscom (+0,7%) publiera aussi ses résultats trimestriels mardi. Parmi les autres gagnants, on trouve Galenica (+1,6%) et Sonova (+1,5%).

Roche et Novartis ont pris chacun 0,1%. Des analystes ont eu des commentaires positifs pour Roche après des recommandations d'homologation de Gazyva vendredi.

Pour Novartis, la rumeur court selon laquelle le groupe s'intéresserait aussi au rachat de l'américain Medivation, pour lequel Sanofi a proposé 9,3 milliards de dollars (8,9 milliards de francs), une offre qui a été rejetée comme trop basse. AstraZeneca et Pfizer seraient aussi intéressés. Le troisième poids lourd, Nestlé, a fini sur un gain plus net de 0,4%.

Kudelski gagne 7,3%

Sur le marché élargi, on a vu des variations de cours un peu plus marquées. Addex a perdu 4,0% après ses résultats 2015, caractérisés par une aggravation de la perte nette. Sans informations spécifiques, Accu a perdu 8,3% et Meyer Burger 4,8%.

Dans le camp des gagnants, Wisekey a progressé de 1,3% après ses chiffres 2015. Kudelski a gagné 7,3%. OTI Energy, qui avait fait état samedi d'un retour aux chiffres noirs, selon des données non auditées, a bondi de 55% dans un faible volume.

ATS