Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

De petits tsunamis se sont produits au nord-est du Japon à la suite d'un violent séisme au large de l'archipel. Les autorités avaient demandé à des dizaines de milliers de personnes de quitter temporairement leur maison près des côtes.

Le tremblement de terre a été évalué un peu plus fort par l'Agence japonaise de météorologie, à 6,9, que par l'Institut américain de géophysique (USGS), qui l'a mesuré à 6,8.

Ordres ou recommandations d'évacuation ont été adressés à plusieurs dizaines de milliers de résidents de la préfecture d'Iwate, celle où existait le risque de raz-de-marée. Etaient notamment visées quelque 1000 personnes de la cité de Rikuzentakata, une des plus meurtries par le gigantesque tsunami de mars 2011.

Alerte levée

"Attention, n'approchez pas des côtes, n'allez pas voir la situation et arrêtez toutes les tâches en cours le long du littoral", avertissait l'agence météorologique japonaise.

Une vague pouvant atteindre un mètre de hauteur était attendue, mais seules des petites vagues de 10 à 20 cm ont finalement touché le rivage et l'alerte a été levée au bout de deux heures. L'agence météorologique a toutefois déconseillé aux habitants de prendre la mer dans l'immédiat.

Le tremblement de terre s'est produit au large du nord-est à 08h06 locales, à 210 kilomètres à l'est de la ville côtière de Miyako, son hypocentre se situant à une profondeur de 10 km. "Il s'agit d'un séisme secondaire lié à celui de mars 2011", a expliqué un sismologue de l'agence météorologique lors d'une conférence de presse.

Pas de blessés

Comparée à celle de 2011, la secousse ressentie n'a pas été très violente pour les résidents, car distante des côtes. Elle a néanmoins été perçue dans un large périmètre du nord et de l'est, dans toutes les préfectures touchées à l'époque: Iwate, Miyagi, Fukushima, Aomori, Akita, Hokkaido, Yamagata, Niigata, Ibaraki et Tochigi. Les gratte-ciel de Tokyo et de sa banlieue ont aussi tangué.

Aucun dégât ni blessé n'ont été rapportés. Seules quelques lignes de train ont momentanément été interrompues. Plusieurs centrales et autres installations nucléaires se trouvaient dans la zone touchée par les trépidations, mais aucune anomalie n'a été signalée, selon les différentes compagnies d'électricité.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS