Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Capitaine de l'équipe tchèque de FedCup, Petr Pala concède que l'absence de Belinda Bencic change la donne pour la demi-finale face à la Suisse. "Nous sommes légèrement favoris", glisse-t-il.

"Il est évident que le forfait de Belinda est une grande perte pour l'équipe de Suisse. Nous sommes désormais légèrement favoris. Mais nous y sommes habitués", souligne le capitaine d'une équipe qui a remporté quatre des cinq dernières éditions de cette compétition (2011, 2012, 2014, 2015).

"Il n'y a pas de pression supplémentaire. De toute façon, il y en a toujours", poursuit Petr Pala, qui doit composer avec les absences de ses deux meilleures joueuses de simple (Petra Kvitova/WTA 7 et Lucie Safarova/WTA 15) mais peut tout de même s'appuyer sur deux joueuses figurant dans le top 40 (Karolina Pliskova/WTA 18 et Barbora Strycova/WTA 33).

Karolina Pliskova (23 ans), qui avait conquis le point du titre en compagnie de Barbora Strycova (30 ans) l'automne dernier face à la Russie de Maria Sharapova, aborde en toute décontraction ce rendez-vous. Même si c'est simplement la deuxième fois qu'elle est le no 1 de son équipe en simple.

"C'était beaucoup plus simple à gérer la première fois", l'an dernier face à une équipe du Canada qui n'alignait aucune joueuse faisant partie du top 200 de la hiérarchie. "C'était un 1er tour, et notre tâche était plus aisée", explique Karolina Pliskova, qui affiche un bilan de 7-1 (5-1 en simple) en FedCup depuis ses débuts dans la compétition l'an dernier.

"Mais je ne ressens pas de pression particulière. Etre no 1, cela n'a rien de spécial. Et nous affrontons par ailleurs une très bonne équipe", souligne encore Karolina Pliskova, bien consciente que la Suisse peut compter sur une joueuse en pleine forme en simple (Timea Bacsinszky/WTA 17) ainsi que sur la meilleure joueuse de double au monde (Martina Hingis). "Cette demi-finale s'annonce malgré tout très ouverte. Je m'attends à des matches serrés", lâche d'ailleurs un Petr Pala forcément prudent.

ATS