Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La présidente du PLR Petra Gössi accuse la gauche de ne plus avoir les pieds sur terre (archives).

KEYSTONE/MANUEL LOPEZ

(sda-ats)

Petra Gössi appelle la gauche à faire son autocritique après sa défaite en votation sur la réforme des retraites. La présidente du PLR s'en est prise à son homologue du PS, accusé de vouloir détourner l'attention en critiquant les dissidents de son parti.

"Christian Levrat attaque la section genevoise et les jeunes socialistes pour ne pas avoir à reconnaître la défaite de la gauche", a dénoncé Petra Gössi face aux délégués libéraux-radicaux réunis samedi Engelberg (OW). La conseillère nationale schwyzoise a appelé la gauche à ne pas menacer d'emblée avec le référendum la future réforme, empoignée par les partis bourgeois, mais à se montrer constructive.

Selon la présidente du PLR, la gauche "n'a plus les pieds sur terre". Elle est "en plein rêve avec son initiative des 99%". "Il s'agirait d'une opération d'expropriation", a déploré Petra Gössi. Il en va de même de l'initiative pour des multinationales responsables "dangereuse" qui ne touchera pas seulement les multinationales, mais aussi les PME, a-t-elle averti.

La présidente du parti a accusé la gauche de vouloir restreindre la liberté de chacun et celle des entreprises. Sa politique ne peut mener qu'à davantage de chômage, a-t-elle dénoncé.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS