Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les délégués du PLR ont élu samedi à l'unanimité Petra Gössi comme présidente du parti. La conseillère nationale schwyzoise succède à Philipp Müller. Dans son discours, Petra Gössi a souligné l'importance de la responsabilité personnelle.

Liberté et responsablité personnelle impliquent toujours de devoir quitter sa zone de confort, a-t-elle déclaré: "Il est plus facile d'en appeler à l'Etat". Le PLR est le seul parti qui défend le modèle à succès qu'est la Suisse. Un modèle toujours plus remis en question par des forces de gauche et conservatrices.

Petra Gössi étant la seule candidate à la présidence, son élection n'a été qu'une formalité. Le conseiller national Christian Wasserfallen (BE) et le conseiller aux Etats Hans Wicki (NW) avaient réfléchi à se lancer dans la course avant de renoncer.

La nouvelle présidence reprend un parti en bonne forme. Aux dernières élections nationales, le PLR a enregistré une progression. Depuis, cette poussée s'est aussi fait sentir lors de diverses élections cantonales.

ATS