Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Sacrée en 2011 et en 2014, Petra Kvitova (no 2) ne réussira pas la passe de trois cette année à Wimbledon. Elle s'est inclinée 3-6 7-5 6-4 face à Jelena Jankovic (no 28) au 3e tour.

Seigneuriale dans ses deux premiers matches avec 10 points seulement perdus sur son service, la gauchère tchèque a subi une défaite pour le moins surprenante face à une joueuse qui avait été sortie dès le 1er tour tant à l'Open d'Australie qu'à Roland-Garros cette année. Elle devrait chuter du 2e au 5e rang mondial à l'issue de ce tournoi.

Ex no 1 mondial, Jelena Jankovic (30 ans) n'a pourtant rien volé dans cette rencontre. La Serbe a ainsi nettement dominé le troisième set, dans lequel elle a fait la course en tête, ne concédant que 6 points sur son service dans cette ultime manche. Petra Kvitova craquait à 4-5 alors qu'elle se retrouvait sous pression, offrant la victoire à son adversaire en commettant sa 24e faute directe de l'après-midi.

L'élimination de Petra Kvitova fait de Serena Williams (no 1) la grande favorite, et ouvre totalement le bas du tableau féminin. Timea Bacsinszky (no 15) est ainsi la troisième joueuse la mieux classée encore en lice dans cette moitié de tableau derrière Caroline Wozniacki (no 5) et Agnieszka Radwanska (no 13), qui affrontera justement Jelena Jankovic lundi au 4e tour.

Ivo Karlovic (no 23) est par ailleurs devenu le premier joueur à armer au moins 40 aces au cours de trois matches consécutifs. Le géant croate de 2m11 en a réussi 41 samedi dans un 3e tour remporté 7-6 4-6 7-6 7-6 face à Jo-Wilfried Tsonga (no 13), pourtant auteur du seul break de ce match... Il défiera lundi en 8e de finale l'outsider Andy Murray (no 3), vainqueur 6-2 6-2 1-6 6-1 de l'Italien Andreas Seppi (no 25) malgré des douleurs à l'épaule droite.

ATS