Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Montreux - Phil Collins a ouvert les feux du 44e Montreux Jazz Festival, lors d'un pré-concert un jour avant son début officiel. Le chanteur a invité le public à un voyage dans les années 60 avec son nouveau projet musical "Up Close & Personal".
Devant un parterre de 3500 fans, Phil Collins a enchaîné les classiques soul et rock du célèbre label Motown dont "Girl", "Dancing in the street" et "Papa was a rolling stone". Il était accompagné de 18 musiciens comptant entre autres une section de cuivres, cinq souffleurs et six choristes.
Sobrement vêtu d'un costume noir, d'une chemise blanche et cravate claire, le Britannique vivant à Féchy (VD) a demandé aux spectateurs s'ils se demandaient ce qu'ils faisaient là. "Il y a deux ans, j'ai rêvé de faire un album de reprise de la musique de mon adolescence, qui soit la bande sonore de ma vie. Le disque est fini et sort en septembre", a-t-il déclaré sous les applaudissements.
Le chanteur, batteur, compositeur a recherché pour son projet des musiciens de l'époque. Il s'est réjoui de pouvoir présenter sur la scène montreusienne les légendaires Funk Brothers de la Motown, le bassiste Bob Babbitt et les guitaristes Eddie Willis et Ray Monette.
Ce concert est une exclusivité européenne. A fin juin, Phil Collins a déjà présenté ce projet au public américain de New York et Philadelphie.
Le coup d'envoi du festival proprement dit aura lieu vendredi. Légendes du jazz, stars et artistes émergents se succéderont sur scène jusqu'au 17 juillet lors de quelque 300 concerts.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS