Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Philippe Starck fait saisir le yacht de Steve Jobs

L'impressionnant yacht de Steve Jobs, baptisé "Vénus" et fabriqué aux Pays-Bas, a été saisi à Amsterdam, a indiqué vendredi l'avocat de Philippe Starck. Cette mesure a été prise suite à un litige entre les héritiers du fondateur d'Apple et le designer français au sujet de factures impayées.

"Le yacht a été saisi", a déclaré Roelant Klaassen, qui représente la compagnie du designer, Ubik, aux Pays-Bas. "Il y a des problèmes à régler, à savoir deux factures qui ont été dressées par Ubik l'été dernier, après la mort de Steve Jobs", a-t-il ajouté.

Mesurant environ 70 mètres de long, le yacht a été construit par le chantier naval néerlandais Royal de Vries, un petit port à quelques encablures au sud-ouest d'Amsterdam.

Pas d'accord formel

Alors que les héritiers de Steve Jobs estiment que le designer français devrait être payé sur un pourcentage du coût total de construction, soit 6 millions d'euros (7,2 millions de francs), M. Starck estime lui qu'il doit percevoir une somme fixe, établie à 9 millions (10,8 millions), comme payement pour avoir dessiné l'intérieur du navire.

M. Klaassen a assuré que M. Starck et Steve Jobs avaient été "très proches pendant la période de création du design" et au début de la construction. "C'est en partie pourquoi il n'y a pas d'accord formel pour le travail effectué", a-t-il assuré.

Contrôlé par ordinateur

Confirmant la saisie à l'AFP, M. Starck a déclaré n'avoir "aucun doute sur le fait que la situation sera réglée rapidement", refusant de faire tout autre commentaire.

Blanc, proue tronquée, le bateau de Steve Jobs est contrôlé à l'aide de sept ordinateurs iMac alignés les uns à côté des autres dans le poste de pilotage.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.