Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Manille - Deux bombes ont explosé et des échanges de coups de feu ont été entendus mardi à Isabela city, capitale de l'île de Basilan, au sud des Philippines où des combattants rebelles liés à Al-Qaïda opèrent, a indiqué la police. Les autorités ont fait état d'"un nombre indéterminé" de blessés.
Des échanges de tirs se sont produits entre les forces de sécurité et un groupe inconnu soupçonné d'avoir fait exploser deux bombes dans la capitale de l'île, a indiqué Antonio Mendoza, chef de la police provinciale.
"Il y a eu (deux) explosions. Et un nombre indéterminé de blessés", a déclaré M. Mendoza à des journalistes, depuis le port de Zamboanga, situé de l'autre côté du détroit de Basilan.
Les rebelles d'Abou Sayyaf, évalués à environ 400, sont retranchés dans des îles méridionales de Basilan et Jolo.
Les autorités les accusent de liens avec Al-Qaïda et le groupe Jamaah Islamiyah (JI), soupçonné d'avoir fomenté l'attentat qui avait fait 202 morts sur l'île indonésienne de Bali en 2002. Ils sont également accusés d'un attentat contre un ferry à Manille dans lequel une centaine de personnes avaient péri en 2004.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS