Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le bilan des décès causés par Bopha, le typhon le plus puissant à avoir touché les Philippines cette année, a franchi la barre des 900 morts, ont indiqué jeudi les autorités. Elles ont précisé que des centaines de personnes sont toujours portées disparues.

Le typhon du 4 décembre dernier a tué 902 personnes sur l'île de Mindanao, dans le sud, et près de 2000 localités ont été entièrement ou partiellement détruites par les inondations et les glissements de terrain, a indiqué le Bureau de la sécurité civile.

Le nombre des disparus est désormais de 615 personnes, un chiffre en nette baisse par rapport aux 880 annoncés mardi. Les secours ont retrouvé près de 300 pêcheurs, partis en mer avant l'arrivée du typhon depuis General Santos, principal port de pêche au thon du pays.

Appel à l'aide de l'ONU

Quelque 80'000 habitants sont encore dans des refuges, souvent des bâtiments publics, en raison de la perte de leur logement. Le gouvernement philippin est à la recherche de terrains non inondables pour reconstruire des habitations.

Lundi, l'ONU a lancé un appel à l'aide internationale, dont elle espère 65 millions de dollars (60 millions de francs) pour aider les rescapés.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS