Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Musée de l'Elysée propose une exposition originale sur la contre-culture en Suisse dans la photographie et les arts visuels, des années 1950 à nos jours. Le travail de quelque 25 photographes, artistes, cinéastes ou vidéastes est à voir jusqu'au 29 janvier à Lausanne.

L'exposition visible dès dimanche montre divers aspects de la contre-culture des années 1960 et 1970, puis la photographie critique qui lui a succédé, a expliqué le musée. Ce mouvement a bouleversé les valeurs traditionnelles dans les domaines du privé et du public, de la culture et de la politique.

Dans sa partie historique, l'exposition parcourt la vie des "Hell's Angels" suisses, photographiée par Karlheinz Weinberger. Elle aborde l'utopie politique des années 1960 de Luc Chessex, qui s'installe à Cuba. Puis elle revient sur le décalage provoqué par Harald Szeemann à la Biennale de Venise en 2001, lorsqu'il expose Arnold Odermatt, photographe de la police de Nidwald.

Dans son volet contemporain, l'exposition présente les travaux récents de photographes suisses. Les visiteurs pourront notamment voir des images d'Emmanuelle Antille, Jean-Luc Cramatte ou Plonk & Replonk.

ATS