Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le net renforcement de la sécurité routière a surtout profité aux automobilistes, observe le Bureau de prévention des accidents (BPA). L'évolution semble en revanche moins favorable pour les piétons, les cyclistes et les motards.

Le nombre d'accidents graves subis par les piétons et les cyclistes est resté stable depuis 15 ans, observe le BPA. Depuis 2009, il constate toutefois que les motocyclistes sont plus souvent victimes de blessures graves que les occupants de voitures de tourisme.

Les problèmes de circulation touchant ces usagers se sont proportionnellement aggravés, déduit le Bureau de prévention des accidents. Il estime nécessaire de mieux protéger le trafic lent ainsi que les deux-roues et propose différentes pistes.

Le BPA suggère notamment d'intervenir sur l'infrastructure routière, surtout sur les carrefours, mais aussi sur les vitesses autorisées à l'intérieur des localités. Pour les motards, il recommande l'utilisation de systèmes antiblocage et de freinage intégral, tout en insistant sur le port du casque et de vêtements protecteurs.

Plusieurs de ces mesures font déjà l'objet d'une campagne du BPA, qui veut poursuivre ses efforts dans ce sens, indique le communiqué.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS