Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Onze personnes ont été blessées à Londres quand une voiture a heurté des piétons. La police a écarté la thèse d'un acte terroriste.

KEYSTONE/AP/ALASTAIR GRANT

(sda-ats)

Onze personnes ont été blessées samedi en début d'après-midi à Londres quand une voiture a heurté des piétons près du Museum d'histoire naturelle, dans un quartier touristique de la capitale, ont indiqué les services ambulanciers. Un homme a été interpellé.

La collision est un accident de la route et n'est pas traitée comme un "incident lié au terrorisme", a indiqué Scotland Yard sur Twitter. Onze personnes ont été blessées dans cet accident, qui s'est produit en début d'après-midi, selon les services ambulanciers.

D'après des médias britanniques, une voiture est montée sur le trottoir et a heurté plusieurs personnes qui se trouvaient devant l'entrée du musée située sur Exhibition Road, dans le quartier de Kensington. Un homme a été interpellé sur les lieux, a confirmé la police britannique.

Blessures légères

Une journaliste de la BBC citant des policiers intervenus sur place a rapporté que les blessures des piétons étaient légères.

Les accès au Museum d'histoire naturelle, un des sites touristiques les plus fréquentés du Royaume-Uni, ont été fermés. Les visiteurs qui se trouvaient à l'intérieur ont pu partir par une autre sortie.

Plusieurs témoins ont raconté avoir vu des scènes de panique dans ce quartier très fréquenté le samedi après-midi, notamment par les touristes et les familles. "J'étais près de la station de métro South Kensington, il y avait beaucoup de policiers. Et puis soudain une policière a crié à la foule de courir, et tout le monde est parti dans un mouvement de panique, beaucoup de gens criaient", a déclaré Leonard, la trentaine.

"Nous étions en train de déjeuner quand nous avons vu des policiers armés", a dit une Londonienne d'une trentaine d'années. "Et alors nous avons vu des gens paniqués qui couraient", a-t-elle ajouté.

Contexte de menace terroriste

Les services de Theresa May ont indiqué que la Première ministre était tenue informée de l'évolution de la situation, une procédure habituelle dans ce genre de circonstances.

Cet incident intervient dans un contexte de menace terroriste au Royaume-Uni après une vague d'attaques revendiquées par le groupe djihadiste Etat islamique ces derniers mois dans le pays. La Grande-Bretagne est actuellement placée au deuxième échelon d'alerte, les services de sécurité jugeant hautement probable une nouvelle attaque.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS