Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Picasso à travers l'oeil du photographe David Duncan à Genève

Le Musée d'art et d'histoire de Genève propose jusqu'au 3 février une exposition qui plonge le visiteur dans l'intimité du travail et de la vie quotidienne de Picasso. L'artiste se dévoile dans 150 photographies prises par son ami David Douglas Duncan, photographe reporter de guerre américain.

Intitulée "Picasso à l'oeuvre dans l'objectif de David Douglas Duncan", l'exposition instaure un subtile dialogue entre les photographies et des oeuvres de Picasso. L'exposition a déjà été présentée dans plusieurs villes européennes, soit Malaga, Münster et Roubaix. Genève constitue la dernière étape de son périple.

"C'est une grande chance", a commenté aujourd'hui Jean-Yves Marin, le directeur du Musée d'art et d'histoire de Genève. L'institution est d'autant plus contente d'accueillir cette exposition dans ses murs qu'elle lui permet de mettre en valeur les "Baigneurs à la Garoupe", toile majeure de sa collection.

Saisir la création

Les photographies de David Duncan montrent notamment l'élaboration de ce tableau par Picasso dans son atelier de la villa La Californie, dans le sud de la France. "Je suis fier que ce tableau soit au coeur d'une exposition basée sur un vrai projet scientifique", a souligné M.Marin.

Sur les photographies présentées, Picasso est également immortalisé dans sa vie de tous les jours dans son refuge près de Cannes. Il joue avec ses enfants, mange avec sa dernière compagne Jacqueline, prend un bain ou encore discute politique avec Yves Montand et Simone Signoret.

David Douglas Duncan, qui a notamment parcouru le globe pour "Life Magazine", a été l'ami très proche de l'artiste pendant 17 ans. Présent à Genève, le photographe américain, très touché par l'exposition, a décrit un Picasso bourreau de travail, qui savait par moment se montrer extrêmement généreux.

Au bon endroit au bon moment

David Duncan, 96 ans, a pris plus de 20'000 clichés de Picasso, qu'il a rencontré pour la première fois en février 1956. "Je suis un reporter de guerre, j'ignorais ce que je photographiais à l'époque", a-t-il expliqué. L'exposition présente des photographies prises entre 1956 et 1973.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.