Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Des effets de change et de marchés défavorables ont annulé d'importants apports nets au premier semestre (archives).

KEYSTONE/GAETAN BALLY

(sda-ats)

Le groupe Pictet a dégagé au premier semestre 2016 un bénéfice net en recul de 15,5% sur un an, à 191 millions de francs. Le résultat opérationnel de la banque privée genevoise s'est quant à lui affaibli de 14,3% à 244 millions, selon des résultats non audités.

Le produit d'exploitation ressort en baisse de 1,3% à 1,033 milliard de francs, indique vendredi l'établissement genevois dans un communiqué. Principale source de revenus, les opérations de commissions et de prestations de services ont vu leurs recettes baisser de 4%, à 843,5 millions.

Le résultat des opérations d'intérêt a en revanche progressé de 40% à 91,4 millions de francs. Les recettes des opérations de négoce ressortent en légère hausse de 1%, à 92,9 millions. Les autres résultats ordinaires ont perdu 29% à 4,96 millions.

Calculé sur la base de fonds propres durs (CET1), à hauteur de 2,51 milliards de francs, le ratio de fonds propres de première catégorie se situe désormais à 22,3%. Un niveau nettement supérieur aux exigences minimales, qu'il s'agisse du seuil de 4,5% fixé par Bâle III, ou de celui de 7,8% défini par la FINMA, relève la banque privée.

Effets de change

Les actifs sous gestion ou en dépôt sont passés de 437 milliards de francs fin décembre à 436 milliards au 30 juin. Des effets de change et de marchés défavorables ont annulé d'importants apports nets.

"La structure juridique du groupe Pictet, la solidité de son bilan et sa forte dotation en fonds propres nous permettent de nous concentrer sur la création de valeur à long terme", a commenté Nicolas Pictet, associé senior, cité dans le communiqué.

Ce dernier souligne ainsi que le groupe Pictet a continué d'investir dans ses équipes et ses infrastructures au premier semestre, malgré des marchés moroses, des volumes de transactions faibles et des taux d'intérêt négatifs. Autant d'éléments qui ont pesé sur la rentabilité de la banque.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS