Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Pierre-Alain Schnegg (UDC) reprendra le 1er juillet la Direction de la santé publique et de la prévoyance sociale du canton de Berne. Christoph Ammann (PS) sera en charge de la Direction de l’économie publique.

Les nouveaux élus ont été invités mercredi matin à une réunion avec le Conseil-exécutif, précise un communiqué du canton. Ils reprennent les dicastères des deux conseillers d'Etat socialistes sortants, Philippe Perrenoud et Andreas Rickenbacher.

Il n'y aura pas de rocade, comme l'avait suggérée Christoph Neuhaus, responsable de la justice (UDC), pour faire souffler de l'air frais sur cette deuxième moitié de législature.

Il s'est heurté au manque d'enthousiasme de ses collègues, y compris dans le camp bourgeois. Le chef de la police Hans-Jürg Käser (PLR) et la directrice des travaux publics, des transports et de l'énergie Barbara Egger-Jenzer (PS) quitteront de toute manière leur département à la fin de la législature.

Fin de la domination rose-verte

Les cinq autres membres du gouvernement ne changent donc pas de dicastère. La nouvelle répartition sera formellement arrêtée le 1er juillet, lors de la première séance du gouvernement dans sa nouvelle composition.

C'est en 2018 que les cartes seront brassées, lors des élections générales. Les partis bourgeois aimeraient remettre la main sur la Direction des travaux publics, des transports et de l'énergie.

L'élection dimanche de l'UDC Pierre-Alain Schnegg en remplacement du socialiste Philippe Perrenoud a mis un terme à une décennie de domination rose-verte sur le gouvernement cantonal. Au Parlement, la majorité des députés est bourgeoise.

ATS