Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'ancien conseiller d'Etat PDC genevois Pierre-François Unger ne sera pas candidat pour l'élection au Conseil des Etats cet automne. Il renonce pour des raisons privées. Seule candidate à la candidature annoncée pour l'instant au PDC: la députée Béatrice Hirsch.

Pierre-François Unger avait évoqué ses ambitions fédérales à la fin de son dernier mandat à l'exécutif genevois, en 2013. "Depuis, des raisons privées et personnelles ont fait évoluer les choses", a indiqué jeudi à l'ats l'ancien conseiller d'Etat genevois.

Il revenait sur une information révélée mercredi soir dans l'émission "Forum" de la radio RTS. M. Unger précise qu'il passe un tiers de son temps en Valais, ce qui est incompatible avec la défense des intérêts des Genevois à Berne. Il ne détaille pas les autres raisons "privées et personnelles" qui ont motivé sa décision.

Le PDC devrait lancer dans la course la députée Béatrice Hirsch. La cheffe de la députation PDC au Grand Conseil qui a aussi été à la tête du parti cantonal a le soutien du président actuel Sébastien Desfayes. "Mme Hirsch est une grande figure du PDC genevois. Elle a notamment réussi à rassembler les troupes", a relevé M. Desfayes. L'assemblée des délégués du PDC se prononcera le 28 mai.

Si la candidature de Mme Hirsch est avalisée, elle devrait figurer sur le ticket commun de l'Entente aux côtés du PLR Benoît Genecand. Les deux sièges aux Etats sont actuellement occupés par la gauche avec Liliane Maury Pasquier (PS) et Robert Cramer (Les Verts). Tous deux se représentent.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS