Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Lausanne - Pierre Keller, le directeur de l'Ecole cantonale d'art de Lausanne, est intéressé par un mandat au Conseil national. "Je le ferai vraiment sérieusement, comme tout ce que j'ai fait dans ma carrière", a expliqué le radical vaudois.
Pierre Keller a indiqué qu'il sera candidat à la candidature, confirmant une information de la RSR et de "24 heures". "Oui, je serai candidat. Mais je ne dirai rien de plus. Je suis occupé à diriger une école jusqu'à la fin de l'année. Ensuite, j'aurai largement le temps de répondre aux questions".
Excellent communicateur, volontiers provocateur et homme de réseau, Pierre Keller est un radical vaudois atypique. A la fin de l'année, en raison de son âge - il a fêté ses 65 ans en janvier dernier - il devra quitter l'ECAL, une école qu'il dirige depuis 1995 et qu'il a hissée dans le "top cinq" des écoles d'art européennes.
Les élections fédérales se tiendront en octobre 2011. Les radicaux vaudois, alliés aux libéraux, ont pour l'heure quatre élus au Conseil national: Isabelle Moret, Olivier Français, Charles Favre et le libéral Claude Ruey.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS