Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Pierre Ruetschi (à droite) aura occupé le poste de rédacteur en chef de la Tribune de Genève pendant près de douze ans, accompagnant la transition numérique du journal (archives).

KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI

(sda-ats)

Pierre Ruetschi n'est plus rédacteur en chef de la Tribune de Genève. Il est remplacé par Frédéric Julliard, actuel rédacteur en chef adjoint du journal genevois, fait savoir mercredi l'éditeur Tamedia. La rédaction du quotidien est "sidérée" par ce départ.

Dans un communiqué, la rédaction estime que Pierre Ruetschi a été limogé. Elle interprète ce départ immédiat comme "une sanction de l'éditeur zurichois à l'encontre d'un dirigeant qui a tenté pendant des mois, en vain, de s'opposer au démantèlement du principal média genevois".

Pierre Ruetschi, qui avait pris les rênes du journal genevois en octobre 2006, restera chroniqueur au sein du quotidien. Selon Tamedia, il aura permis à la Tribune de Genève de conforter sa position de média de référence sur l'ensemble du territoire genevois, privilégiant les grands enjeux de la région.

Pierre Ruetschi a également accompagné la transition numérique de la Tribune de Genève. Le quotidien a lancé un abonnement digital payant en 2015. La rédaction du journal a également été restructurée sous sa houlette, afin d'accorder une place plus grande à la production de contenus sur les supports numériques.

Rédaction déstabilisée

Pendant 12 ans, Pierre Ruetschi a été quelqu'un qui s'est battu pour le journal, a souligné Antoine Grosjean, membre du comité de la rédaction. Ce départ soudain intervient dans un climat de tension avec un conflit social en cours entre les rédactions romandes de Tamedia et l'éditeur qui est loin d'être résolu.

"Nous sommes déjà déstabilisés par ce qui se passe depuis des mois et ce dernier événement n'est pas ce qui va nous apporter de la confiance", a poursuivi M. Grosjean. Quatre personnes ont quitté la rédaction dernièrement, a-t-il ajouté. La direction de Tamedia a promis qu'elles seraient remplacées, "mais on attend de voir."

Selon le communiqué de la rédaction de la Tribune de Genève, Tamedia a aussi promis de créer à Genève un pôle de compétences au même titre que ceux qui existent à Zurich, Lausanne et Berne.

"Cela est censé conférer une importance accrue à cette région et à la Tribune de Genève pour la couverture des activités internationales et économiques dont le rayonnement dépasse très largement les frontières du canton et de la Suisse". C'est une approche qu'a défendue Pierre Ruetschi en vain depuis un an, s'est étonnée la rédaction du quotidien.

Frédéric Julliard est une personne appréciée et compétente, a insisté M. Grosjean. Le représentant de la rédaction a cependant dit son inquiétude de voir le nouveau rédacteur en chef continuer, en parallèle, à avoir la responsabilité de la rubrique locale, craignant que cela ne fasse trop pour un seul homme.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS