Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - Les médecins ont annoncé 8900 cas de borréliose de Lyme transmise par les tiques l'an passé, soit 3000 cas de moins en un an. Cette maladie reste très répandue et la zone d'endémie progresse. Le risque d'infection peut néanmoins être réduit par des mesures préventives.
Il convient de porter des habits bien fermés aux poignets et aux chevilles avant et pendant un passage en forêt, a rappelé l'Office fédéral de la santé publique (OFSP). Il faut aussi appliquer des répulsifs sur la peau et les habits. Enfin, autant que possible, il faut rester sur les sentiers, éviter les broussailles et hautes herbes.
Il n'existe pas de vaccin contre la borréliose de Lyme. Cette maladie se traite aux antibiotiques durant deux à quatre semaines. Les tiques transmettent d'autres maladies, telles l'encéphalite, la babésiose ou la rickettsie.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS