Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'attaque informatique a touché 200'000 commutateurs de routeurs à travers le monde, selon Téhéran (archives).

KEYSTONE/AP/CHRISTOPHE ENA

(sda-ats)

Des réseaux informatiques ont été piratés dans plusieurs pays, dont l'Iran, où les ordinateurs touchés affichaient un drapeau américain. Le message "Ne vous mêlez pas de nos élections" apparaissait également à l'écran, a annoncé samedi Téhéran.

"L'attaque a apparemment touché 200'000 commutateurs de routeurs à travers le monde, dont 3500 dans notre pays", a indiqué le ministère iranien des technologies de l'information dans un communiqué publié par l'agence de presse Irna.

Selon lui, les pirates informatiques, qui ont coupé l'accès à Internet des abonnés de plusieurs fournisseurs d'accès, ont exploité une faiblesse de routeurs fabriqués par Cisco. La compagnie avait fourni un correctif que certaines entreprises n'avaient pas installé.

Piratage neutralisé

Mohammad Javad Azari-Jahromi, ministre iranien des technologies de l'information, a diffusé sur Twitter la photographie d'un écran d'ordinateur affichant le drapeau américain et le message des "hackers", qui n'ont, selon lui, pas été identifiés.

Le piratage visait principalement l'Europe, l'Inde et les Etats-Unis, a-t-il précisé. "Quelque 55'000 appareils ont été touchés aux Etats-Unis, 14'000 en Chine et les appareils affectés en Iran représentent 2% du total", a ajouté le ministre.

Selon le directeur adjoint de l'organisation iranienne des technologies de l'information, le piratage a été neutralisé en quelques heures et aucune donnée n'a été perdue.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS