Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Zurich - L'action de Transocean, propriétaire de la plateforme pétrolière Deepwater Horizon qui a coulé en avril dans le golfe du Mexique, a chuté après une plainte du gouvernement américain. Le groupe zougois a rejeté toute responsabilité sur BP concernant la marée noire.
"La responsabilité pour le déversement d'hydrocarbures d'un puits réside seulement auprès de son propriétaire et opérateur", souligne Transocean, qui se base sur la loi "Oil Pollution Act" de 1990. L'administration Obama a déposé plainte mercredi contre BP et huit autres sociétés, dont Transocean, pour établir leur responsabilité civile dans la pire marée noire de l'histoire des Etats-Unis.
Malgré les déclarations de Transocean, son titre reculait jeudi vers 16h30 à la Bourse suisse de 3,37% à 67,45 francs, dans un marché quasiment stable (-0,09%).
Selon les analystes de la banque Vontobel, la société Anadarko Petroleum, ainsi que QBE Underwriting et Lloyd's en tant qu'assureurs de Transocean, sont également visés par la plainte des autorités américaines.
Comme la loi américaine prévoit une amende de 1100 dollars par baril de pétrole déversé, le total des dommages réclamés pourrait s'élever à environ 5 milliards de dollars (4,86 milliards de francs), a analysé la banque.
Transocean est couvert par des assurances de responsabilité civile à hauteur de 950 millions de dollars.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS