Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Zurich - Le Tribunal du district sud de New York a débuté la procédure dans la cadre d'une plainte collective à l'encontre de Novartis, avec le choix du jury. La filiale américaine du groupe pharmaceutique bâlois est accusée d'avoir sciemment discriminé des employées.
Selon l'acte d'accusation, Novartis a de manière systématique payé des salaires inférieurs à ses employés de sexe féminin. Le groupe aurait également conseillé à ces dernières d'éviter une grossesse, Les 17 plaignantes font également état de remarques désobligeantes et péjoratives de manière répétée à leur encontre.
Elles reprochent également à la filiale américaine de Novartis de favoriser de manière systématique la carrière de ses employés masculins ainsi que leur formation. L'avocat principal des plaignantes s'est dit confiant dans une issue du procès favorable à ses clientes.
Les 14 témoins présentés par l'accusation, dont une ancienne cheffe du personnel de Novartis, sont dignes de confiance et ont rapporté de manière convaincante les faits, a ajouté l'avocat. La procédure sera dirigée par la juge Colleen McMahon, qui a d'ores et déjà affirmé sa volonté de ne pas faire traîner l'affaire, celle-ci devant se consacrer à d'autres tâches dès le 1er juin, au plus tard.
Les dix jurés qui devront se prononcer doivent être choisis d'ici jeudi prochain. Les premiers témoins devraient quant à eux être appelés à la barre, à compter de lundi. Novartis a toujours contesté les faits qui lui sont reprochés.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS