Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La plainte accuse Apple d'avoir été au courant, mais d'avoir volontairement trompé les acheteurs en cachant intentionnellement un défaut (image symbolique).

KEYSTONE/AP/NG HAN GUAN

(sda-ats)

Des consommateurs américains ont déposé plainte en Californie contre Apple. Le groupe informatique américain est accusé d'avoir volontairement caché un défaut empêchant l'écran tactile de leur iPhone de fonctionner correctement.

La plainte, consultée lundi par l'AFP, a été déposée au nom de trois propriétaires d'iPhone, mais a vocation à devenir un recours en nom collectif si le juge donne son feu vert.

Elle concerne plus spécifiquement des modèles iPhone 6 et 6 Plus, sortis en 2014, dont les écrans ont commencé à ne plus réagir aux commandes tactiles plusieurs mois après l'achat, et souvent alors que la période de garantie offerte par le fabricant était terminée. Leurs propriétaires se sont tournés vers Apple pour une réparation, mais la marque à la pomme leur a demandé de payer plus de 300 dollars pour un appareil de remplacement, ce qu'ils ont refusé.

La plainte argumente que le problème relève d'un défaut de conception des appareils. Elle accuse Apple d'avoir été au courant, mais d'avoir volontairement trompé les acheteurs en cachant intentionnellement le défaut.

Elle fait valoir que si les consommateurs avaient eu connaissance de cette information, cela aurait influencé leur décision d'acheter ou pas un iPhone. Elle réclame un procès devant un jury en vue d'établir des dédommagements, dont le montant n'est pas précisé, ainsi que le rappel, la réparation ou l'échange des appareils affectés.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS