Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Plainte de sénateurs démocrates contre la nomination de Whitaker

Matthew Whitaker supervise l'enquête menée par le procureur spécial Robert Mueller sur l'ingérence russe présumée dans l'élection présidentielle de 2016 et sur une possible collusion entre Moscou et l'équipe de campagne de Trump (archives).

KEYSTONE/EPA/MICHAEL REYNOLDS

(sda-ats)

Trois sénateurs démocrates ont engagé mardi une action en justice. Ils dénoncent la nomination par Donald Trump de Matthew Whitaker au poste de ministre de la Justice (Attorney General) par intérim, à la suite de la démission de Jeff Sessions.

Ils accusent le président de violer la Constitution et de ne pas avoir demandé l'approbation du Sénat pour cette nomination. La plainte a été déposée devant le tribunal du district de Columbia par les sénateurs Richard Blumenthal, Sheldon Whitehouse et Mazie Hirono.

Whitaker était directeur de cabinet de Jeff Sessions. Il supervise l'enquête menée par le procureur spécial Robert Mueller sur l'ingérence russe présumée dans l'élection présidentielle de 2016 et sur une possible collusion entre Moscou et l'équipe de campagne de Trump.

Hostile à l'enquête

Les démocrates reprochent à Whitaker d'être hostile à cette enquête, qui était jusqu'à ce mois-ci placée sous l'autorité de Rod Rosenstein, le numéro 2 du département de la Justice. La semaine dernière, l'Attorney General de l'Etat du Maryland a également dit son opposition à la nomination de Whitaker. Une audience est prévue le 19 décembre.

Des juristes ont aussi demandé à la Cour suprême des Etats-Unis de se prononcer sur la légalité de la décision du président. Ces juristes estiment que c'est Rod Rosenstein qui aurait dû remplacer Jeff Sessions. La Cour suprême n'est cependant pas tenue de se prononcer.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.